Nom latin : Beta vulgaris
Famille/Catégorie : Chénopodiacées / légume-racine
Origine : Europe du Sud, bords de la Méditerranée
Lieu de production : Régions Centre, Champagne-Ardenne, Bretagne, Auvergne Rhône-Alpes
Saisonnalité :récoltes de mai à fin octobre

Particularité : La racine de betterave est riche en fibres et en glucides. Elle contient de la bétaïne aux effets détoxifiants sur le foie et les intestins. Elle est connue aussi pour son fort pouvoir antioxydant. Les feuilles sont également comestibles, bouillies ou cuites à la vapeur. Elles sont riches en caroténoïdes, bénéfiques pour la vue et la peau.

L’histoire de la betterave:

Le terme betterave résulte de la contraction de « bette » (légume feuille) et de « rave », qui désignait au Moyen-Age toute plante potagère dont on consomme la racine. Elle est originaire des côtes de la Méditerranée, où elle pousse toujours à l’état sauvage. La betterave est consommée depuis le début de notre ère, d’abord pour ses feuilles. La consommation de la racine ne démarrera qu’au 14ème siècle, en Angleterre. En 1600, l’agronome français Olivier de Serre la décrit : « c’est une racine fort rouge, assez grosse, dont les feuilles sont des bettes, et tout cela bon à manger, appareillé en cuisine ; voire la racine est rangée entre les viandes délicates dont le jus qu’elle rend en cuisant, semblable à sirop de sucre, est très beau à voir pour sa vermeille couleur ». Ce n’est qu’à partir de la moitié du 19e siècle, que sa consommation s’est développée en France et en Europe. Elle est aujourd’hui largement consommée par les Français crue ou cuite.

La consommation de la racine ne démarrera qu’au 14ème siècle, en Angleterre.

La betterave Rouge Tonic :

La famille Cormorèche produit de la betterave rouge depuis 3 générations au Nord de Lyon, aux Echets (01). Nous assurons également la transformation, c’est-à-dire la cuisson, la découpe et l’emballage de la betterave rouge. L’ensemble des cultures est mené de façon raisonnée pour répondre aux normes écologiques et économiques. C’est grâce à l’utilisation des technologies de pointe et au respect environnemental qu’il vous est proposé la marque Rouge Tonic.
La production de betterave rouge est principalement réalisée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes pour l’approvisionnement de la SARL Cormorèche. Les betteraves rouges sont semées de mars à mai et sont récoltées d’août à octobre. Celles-ci sont stockées l’hiver pour permettre l’approvisionnement de l’usine toute l’année.

Betterave Rouge

Les petits conseils !

Conservation :
La betterave crue se conserve dans le bac à légumes du réfrigérateur, et est à consommer sous 2 semaines.
La betterave cuite emballée en sachet sous vide se conserve à température ambiante, si possible à l’abri de la lumière, et peut être consommée jusqu’à la date limite indiquée sur le paquet (plusieurs mois après sa cuisson). Après ouverture du sachet, elle se conserve 48h au réfrigérateur.

Culinaire :
La betterave peut se consommer crue ou cuite. Sa saveur douce et sucrée est une merveille dans vos plats, elle les colore d’une belle teinte rose vif.
Elle peut être servie :
-en entrée : en salade accompagnée d’autres légumes, en gaspacho, en mousse…
-en accompagnement de viandes ou de poissons : poêlées, revenues dans du beurre avec des oignons et des épices, en chips, en gratin…
-en dessert : tiramisu framboise-betterave…
Goûtez-la, testez-la et laissez aller votre imagination !

« À rougir de plaisir ! »
CormorècheDemain la Terre

Rédigé par : Cormorèche & Demain la Terre

Laisser votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *